08-10-04

Ben voyons...

  J'adore (Anonyme). D'abord, parce qu'elle est ravissante. Je la trouve belle comme le jour.   De surcroît, pour peu qu'on gratte le vernis dont elle fait semblant de se parer, on trouve un diamant. Un diamant brut, certes, qui demande à être taillé. Pourtant, c'est un vrai joyau.   Il y a peu, je l'ai invitée à dîner : on a mangé ensemble (c'était bon !), et après on est sorti. Dans cette boîte de nuit, où la musique était mauvaise, on s'est affalé sur une banquette de méchant velours rouge,... [Lire la suite]
Posté par Jeremie DOLL à 13:19 - Commentaires [6] - Permalien [#]

08-10-04

Bonjour tristesse...

  Amour, où es-tu ?   Pourquoi m'as tu quitté pour me laisser là, nu et sans défense, seul parmi ces autres ? Depuis tout ce temps, je ne dors plus ; je cherche en vain ta douceur et ta chaleur, j'ouvre les yeux, et tu n'es plus là.   J'ai froid sans toi. Comment font les autres ? Je ne sais pas vivre quand tu n'es pas là. J'en ai à recevoir, mais tellement plus encore à donner.   C'est toi qui me donnes le goût de vivre, moi je ne m'aime pas assez. J'ai passé toute la nuit... [Lire la suite]
Posté par Jeremie DOLL à 06:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]